cPark, l’application pour en finir avec les amendes de stationnement, lève 750 000€ pour accélérer sa croissance en France

cPark, l’application pour en finir avec les amendes de stationnement, lève 750 000€ pour accélérer sa croissance en France

Mardi 2 octobre 2018 — BRUXELLES - Tout juste un an après son lancement et après avoir convaincu plus de 130 000 utilisateurs en Belgique et à Paris, l’application gratuite pour éviter les amendes de stationnement lève 750 000€ auprès d’investisseurs belges pour se développer en France.

Pour rappel, l’application cPark vous aide à éviter les amendes et à réduire vos dépenses de stationnement grâce à deux types d’informations. Premièrement, elle indique les zones de parking sur la carte. Vous savez donc partout et à tout moment si le parking est gratuit, à disque ou payant. En plus de cela, cPark vous donne les risques de contrôle là où vous vous garez et vous alertera si un contrôleur est aperçu à proximité de votre voiture ou si votre temps de stationnement arrive à sa fin. cPark fait partie de l’accélérateur Start it @KBC qui soutient les projets innovants et les modèles commerciaux évolutifs.

130 000 utilisateurs en moins d’un an
L’application cPark a été lancée en octobre 2017 à Bruxelles et Anvers et s’est très rapidement développée dans toutes les grandes villes belges. Il y a quelques mois, la start-up a fait ses premiers pas à l’international en lançant son service à Paris.

Hadrien Crespin, Fondateur de cPark : « L’app cartonne à Paris ! En 3 mois, on a déjà plus de 40 000 utilisateurs français. Ce lancement était crucial pour nous car il valide le potentiel de cPark en dehors de la Belgique. »

La jeune pousse va désormais étendre son service à travers la France. Elle s’apprête à lancer son application dans les 10 plus grandes villes françaises d’ici début novembre.

750 000€ pour accélérer sa croissance
L’argent récolté provient de fonds d’investissement belges (Seeder Fund, Digital Attraxion, WapInvest et IMBC) ainsi que de différents Business Angels de première classe.

Hadrien Crespin : « Ces 750 000€ vont nous permettre d’agrandir notre équipe et d’accélérer le déploiement de cPark en France et dans d’autres pays européens. En plus de nous apporter des moyens financiers, ce tour de table va nous permettre d’être accompagnés par des experts et des entrepreneurs chevronnés, ce qui est capital pour gérer au mieux notre croissance. »

cPark ambitionne de devenir la référence pour le stationnement en ville. L’argent levé va lui permettre d’améliorer son interface utilisateurs et d’ajouter de nouveaux services pour faciliter le stationnement de sa communauté. D’ici fin 2020, la start-up a pour objectif d’être présente dans cinq pays européens et de dépasser le million d’utilisateurs.

La jeune start-up bruxelloise lancée par Hadrien Crespin et Nicolas Cognaux emploie déjà 8 personnes et est à la recherche de 5 nouveaux profils, principalement en IT et en marketing.

L’application est disponible gratuitement sur iPhone et Android : cparkapp.com.