La nouvelle plateforme Helpper facilite encore davantage l'accès à l'aide à domicile

La nouvelle plateforme Helpper facilite encore davantage l'accès à l'aide à domicile

8 Belges sur 10 éprouvent des difficultés à demander une aide extérieure

Anvers, 18 juin 2020 - La plateforme digitale d'aide à domicile Helpper.be a adopté un nouveau look. En effet, le site internet a été optimisé sur base des commentaires de quelque 6.000 utilisateurs. La procédure d'inscription est désormais également beaucoup plus simple et gratuite.

Près de 8 Belges sur 10 éprouvent des difficultés à s'adresser à des organismes ou à des plateformes d'assistance externes. C'est ce qui ressort d'une enquête menée par iVox auprès de 1000 personnes en Flandre et à Bruxelles. Tant l'aide pratique pour les travaux de jardinage ou dans la maison ou en cuisine que l'assistance (para)médicale spécialisée sont ici concernées. Plus de la moitié des personnes interrogées déclarent en outre qu'elles ont du mal à demander un soutien à leur famille ou à leurs amis, de peur d'être un fardeau.

Fondée en 2017 par François Gerard, la plateforme numérique Helpper est désormais active dans toute la Flandre et à Bruxelles. Elle souhaite répondre à divers besoins d'assistance et de soutien non médical de manière très accessible. Il peut ainsi s'agir de petites tâches ménagères quotidiennes, de courses ou de transport, par exemple. La plateforme connecte ainsi les helppies – les personnes qui sont à la recherche d'une aide – aux helppers qui habitent le même quartier.

 « Quiconque frappe à une porte pour obtenir de l'aide endosse immédiatement le rôle de demandeur et est donc, de facto, quelque peu stigmatisé. Nous devons sortir de ce schéma de pensée stéréotypé », indique François Gerard. « Si nous donnons aux gens l'opportunité de chercher eux-mêmes une solution au bon moment et de manière proactive, ils auront automatiquement plus de contrôle sur leur demande. Cela permet de lever considérablement les obstacles à une demande d'aide. »

François Gerard, oprichter Helpper
François Gerard, oprichter Helpper

Carte numérique
Helpper a écouté avec attention les milliers d'utilisateurs déjà enregistrés au cours des derniers mois afin de rendre sa plateforme encore plus conviviale et accessible. 

Les helppies peuvent désormais créer un profil en quelques minutes grâce à une procédure d'enregistrement simplifiée et gratuite. Après avoir indiqué les tâches pour lesquelles ils cherchent une assistance, c'est une nouvelle carte numérique qui leur est proposée. Celle-ci leur présente en un clin d'œil toutes les personnes de leur quartier qui peuvent apporter l'aide souhaitée. 

De leur côté, les helppers peuvent compter sur un aperçu clair des personnes du quartier qui ont une demande d'aide spécifique et qui leur correspond. Via la plateforme Helpper, les deux types d'utilisateurs peuvent entrer en contact en quelques clics et engager la discussion.

L'équipe Helpper assiste également au matchmaking hors ligne et est joignable par téléphone au 03 361 39 30.

La nouvelle plateforme mise fortement sur la convivialité, ce qui est loin d'être inutile. La question de l'accessibilité de l'aide à domicile se posera en effet avec toujours plus d'acuité vu le vieillissement croissant de la population. « Après la période du coronavirus, les initiatives comme Helpper deviendront plus pertinentes encore », ajoute François Gerard. 
« Notre plateforme se base sur les dernières technologies et offre une solution créative et centrée sur l'humain. Une solution qui ne coûte par ailleurs rien aux pouvoirs publics. »

A propos de Helpper
● 
Création en 2017
● 11 employés permanents.
● Active dans toute la Flandre et en Région bruxelloise.
● Soutenue notamment par les caisses d'assurance maladie Partenamut, Partena Mutualité libre et OZ. Le CPAS d'Anvers collabore depuis peu également avec Helpper.
● Lauréate du prix Zorgondernemer van het jaar (Entrepreneur de l'année en soins de santé) en 2018 et du prix du public des Radicale Vernieuwers (Innovateurs radicaux) en 2019.
● 2 levées de fonds réussies de 2,2 millions d'euros.
● Pendant la crise du coronavirus, la plateforme a gratuitement été mise à disposition des bénévoles et du personnel de santé.

Longread: Aider et se laisser aider Helpper longread_Aider et se laisser aider (1).pdf - 1 MB Dossier de presse Helpper_dossier de presse_JUN2020 (1).pdf - 2 MB

* L'enquête en ligne 2018 a été réalisée par l'agence de recherche iVOX pour le compte de Helpper entre le 4 juin 2018 et le 22 juin 2018 auprès de 1055 Belges, représentatifs du sexe, de l'âge et de la région. La marge d'erreur maximale pour 1.055 Belges est de 2.94%.
* L'enquête en ligne 2019 a été réalisée par l'agence de recherche iVOX pour le compte d'Helpper entre le 2 août 2019 et le 20 août 2019 auprès de 1000 habitants de Bruxelles, représentatifs du sexe, de l'âge et de la région. La marge d'erreur maximale pour 1000 Bruxellois est de 3,02%.

À propos de Helpper
Le lieu de rencontre en ligne Helpper connecte les personnes qui en ont besoinsoutien avec des gens du quartier qui veulent aider. Par exemple, Helpper offre une solution abordable, de haute qualité et flexible pour tous ceux qui peuvent utiliser de l'aide pour les tâches quotidiennes, telles que les petits travaux, la cuisine, les courses, les transports, ... Helpper est actif en Flandre et à Bruxelles. L'entreprise a été fondée en 2017 par François Gerard et est une initiative indépendante, soutenue par les caisses d'assurance maladie Partenamut, la Caisse d'assurance maladie Partena et OZ, et l'accélérateur Start it @KBC. Helpper a remporté le prix de l'entrepreneur de la santé de l'année en 2018, a reçu le prix d'un innovateur radical en 2019 et a été nommé start-up de l'année en 2020.
Plus d'informations sur www.helpper.be.

 

A propos de Start it @KBC

Start it @KBC, le plus grand accélérateur de Belgique, soutient et promeut les entrepreneurs qui proposent des idées innovantes et des modèles commerciaux évolutifs. La communauté internationale de Start it @KBC rassemble, en réseau, plus de 830 start-up et scale-up qui se renforcent mutuellement par leurs expériences et leurs expertises.

Start it @KBC a vu le jour en 2014. L’accélérateur place les créateurs de start-up au centre de ses préoccupations et offre le programme complètement gratuit. Start it @KBC n’exige aucune prise de participation et leur demande simplement de poursuivre un objectif commun : jouer un rôle moteur au niveau de l’économie, de la société, de la diversité et de la durabilité.

Les hubs belges de Start it @KBC sont établis à Anvers, Bruxelles, Gand, Hasselt, Louvain et Courtrai. Start it @KBC est également actif au niveau international avec des bureaux à Budapest, Gyor et Prague, et une présence à New York, San Francisco et Londres. Depuis 2017, Start it @KBC fait partie du Global Accelerator Network (GAN), un réseau exclusif pour les meilleurs accélérateurs du monde. Grâce à cette association, les start-up de la communauté bénéficient de nouvelles opportunités commerciales et de possibilités d’expansion à l’étranger, ainsi que de nombreux avantages auprès de partenaires technologiques partout dans le monde.

Start it @KBC noue des partenariats stratégiques avec de grandes entreprises afin de toujours mieux soutenir les start-up. Actuellement, les partenaires stratégiques de Start it @KBC sont AccentureDPG MediaKBC et Telenet. Depuis 2019, Start it X intègre par ailleurs les intrapreneurs de grandes entreprises au réseau de Start it @KBC. 

Les start-up désireuses de participer au programme d’accélération d’un an de Start it @KBC peuvent se porter candidates à tout moment de l’année via le site internet www.startit.be. Les start-up sélectionnées pourront bénéficier gratuitement d’opportunités de mentorat, de réseautage et d’espaces de coworking. 

Dossier de presse Start it @KBC

Les logos et les visuels de Start it @KBC

Start it @KBC
Sint-Pietersvliet 7
2000 Antwerpen