Plus de 200 start-up veulent une place chez Start it @KBC : un record

Plus de 200 start-up veulent une place chez Start it @KBC : un record

  • 5 ans de Start it @KBC, 5 tendances start-up
  • La plus réussie des pitchwaves à ce jour

Bruxelles - Start it @KBC célèbre ses cinq années d’existence avec un record. En effet, pas moins de 207 start-up ont introduit leur candidature en vue de bénéficier du soutien de la plus grande communauté start-up du pays. Parmi elles, 65 entreprises ont été aujourd’hui sélectionnées après s’être présentées devant un jury. Il s’agit de la vague de candidatures la plus importante qu’ait connu l’accélérateur. L’entrepreneuriat féminin progresse lentement mais sûrement et la Belgique demeure un pays qui fait la part belle au B2B.

Start it @KBC existe depuis cinq ans. L’accélérateur en est à sa 16e promotion de start-up. On peut en tout cas retenir cinq tendances remarquables du nombre record de candidatures reçues par la communauté start-up.

1. Les start-up n’ont rien d’un effet de mode
Le nombre de start-up belges augmente d’année en année. Le succès des start-up issues des promotions précédentes en ont clairement inspiré d’autres. « Ceux qui pensent encore que les start-up sont un effet de mode n’ont pas prêté attention à ces dernières années », explique Lode Uytterschaut, fondateur de Start it @KBC. « Les start-up sont toujours plus nombreuses et leur qualité va croissante. Les fondateurs de ces entreprises parviennent également à mieux faire passer leurs idées. Avec Start it @KBC, nous portons beaucoup d’attention à la présentation des projets et des modèles commerciaux. A l’avenir, nous continuerons à investir fortement dans ce domaine. »

Fait remarquable, les nouveaux grands sites bruxellois et courtraisien de Start it @KBC influencent positivement le nombre de start-up qui se portent candidates. Il conviendra donc également de suivre les effets qu’auront le déménagement récent de Start it @KBC Anvers vers la Tolhuis (The Beacon) et l’ouverture prochaine du nouveau hub gantois, plus vaste, début novembre 2018.

Start it @K&H, le hub de Budapest attire lui aussi de plus en plus de start-up. Lors de cette pitchwave, le nombre d’entreprises candidates a ainsi doublé, passant de 15 à 30.

2. Bruxelles confirme son statut de ville start-up
Un tiers des start-up qui ont passé le cap de la sélection sont originaires de la capitale. « Ca a pris un peu de temps, mais l’énorme potentiel de Bruxelles est clairement en train d’éclore », note Anna Thomlinson, Managing Director chez Start it @KBC. « Au-delà du nombre croissant de start-up, c’est l’incroyable diversité de leurs créateurs qui saute aux yeux. Les fondateurs viennent de pays très variés : Mexique, Inde, Chine, Royaume-Uni, Bulgarie, Italie, Allemagne, France… »

3. Plus de fondatrices
Pour cette pitchwave de Start it @KBC, les présentations des start-up ont été évaluées par un jury composé à 50 % d’entrepreneuses et d’expertes. Il s’agit là d’un choix délibéré : « Même s’il y a encore du travail, nous constatons que le nombre de fondatrices de start-up augmente chaque année », explique Anna Thomlinson. « Le monde des investisseurs reste toutefois un bastion d’hommes qui investissent aussi principalement dans des start-up masculines. Pour en finir avec ce cercle vicieux, nous avons procédé à un rééquilibrage au sein des membres du jury pour cette pitchwave. »

Dans la nouvelle promotion de Start it @KBC, 35 % des start-up présentent au moins une fondatrice. Lors de la précédente pitchwave, ce pourcentage n’atteignait que 28 %.

4. La Belgique est un pays de B2B
Les solutions de productivité destinées aux PME (optimalisation des processus, logiciels d’entreprise…) sont populaires auprès des start-up. « La Belgique reste un vrai pays de B2B », souligne Lode Uytterschaut. « Le marché du B2C est relativement réduit. Il se divise de plus en deux groupes linguistiques, ce qui complexifie les aspects de marketing et de ventes. Les PME et les grandes entreprise se montrent, en revanche, très ouvertes aux produits et aux services proposés par les start-up, ce qui offre à celles-ci un retour rapide sur le marché B2B. »

Le mois dernier, Start it @KBC avait appelé les start-up govtech et healthcare à se porter candidates. L’accélérateur fait désormais équipe avec Pfizer afin de stimuler l’innovation dans le secteur belge des soins de santé. Pour que Bruxelles devienne la Mecque des govtech – à l’image de Londres et des fintech – Start it @KBC a initié des discussions avec des pouvoirs publics locaux, nationaux et internationaux. Le but est d’ouvrir un maximum de portes aux start-up et les efforts sont déjà fructueux : les start-up healthcare et govtech figurent dans le top 5 des secteurs les plus populaires de la communauté Start it @KBC.

5. L’intrapreneuriat est en marche
Fin 2017, Start it @KBC a lancé le Corporate Incubation Program (CIP) afin de stimuler l’intrapreneuriat. Les meilleures idées viennent en effet souvent des collaborateurs de l’entreprise. L’initiative commence d’ailleurs à porter ses fruits. La première grande entreprise à voir ses équipes intégrer l’accélérateur fut EDF Luminus, suivie par KBC. Ces équipes ont pour mission de stimuler l’innovation et de renforcer la culture start-up dans l’entreprise. Après cette pitchwave, une start-up très prometteuse, sur les huit équipes qui ont suivi le CIP, sera accélérée au sein de Start it @KBC.

Ce sont les start-up sélectionnées:
Advelox (Health), Aimy (Sports), Apolitical (Govtech), bCheck (Energy), Bottl-in (Food), bplusb HyTherm Floor Panel (Real Estate), Brotherhood Enterprise (HR), Bullswap BVBA (Matchmaking), Bumble (Logistics), COSH! Conscious Shopping Made Easy (Retail), d.work (Matchmaking), DDSoft vzw (Health), DiGiConsul (Govtech), Entelligence (Energy), EPIC blue (IOT/Drones/Hardware), Eventication (Events), FlopAcademy (Edutech), HQ (SME Productivity), INGA Wellbeing (Health), is it a plane BVBA (IOT/Drones/Hardware), Jobswitcher.be (HR), Lawbox (Legal), Measure.io bvba (Energy), MicroFlavours (Agriculture), Mototomo (SME Productivity), Movalyze (Health), MuTE (Analytics), MyCellHub (SME Productivity), NONA drinks (Food), NOYA Enterprise (Health), Pan Immersion bvba (Gaming), Parlangi, PDF Butler (SME Productivity), Pieter Paul Guide (Lifestyle), Pixy (Lifestyle), Plannr.eu (Real Estate), Recy-Call (Supply Chain), Rockestate (Real Estate), Secret Supper (Events), Shape (Analytics), Shayp (Energy), Smart Farmers BVBA (Agriculture), Smart Labs (SME Productivity), Someflex (Edutech), Sprint CV (SME Productivity), Sunslice (IOT/Drones/Hardware), Table in a Box (Lifestyle), Tengu (IOT/Drones/Hardware), TGBSF (Advertising), THATCH (Travel), ThermoVault (Energy) , Tree company (Govtech), Vegefied (Food), WeGroup (Insurtech), Wheel the World (Travel), Whelp (Matchmaking), Winston-Analytics (Analytics), Wolfram Design (IOT/Drones/Hardware), Wolk (Lifestyle), X-GIN (Food), Xpand (Govtech), Zeebes (Agriculture), Ziggu (Real Estate)

/////////

Work hard, play hard. Le cinquième anniversaire de Start it @KBC ne passera pas inaperçu. Nous le célébrerons mi-2019 avec une grande start-up party. Vous serez bien sûr invités !

Saar Dietvorst Attachée de presse at Start it @KBC
A propos de Start it @KBC

Start it @KBC, la première communauté de start-up de Belgique, soutient et promeut l’entrepreneuriat innovant et évolutif. Pionnier de la scène start-up en Belgique, Start it @KBC veut aussi avoir un impact positif sur l’économie et la société belges.

Chez Start it @KBC, les start-up bénéficient durant trois mois d’un solide programme d’accélération sur mesure. Pendant un an et demi, elles peuvent également compter sur les conseils et l’expertise de mentors, sur un large réseau et sur un espace de coworking. Start it @KBC optimalise continuellement son offre en cocréation avec les start-up.

Start it @KBC stimule en outre la fertilisation croisée (internationale) entre plus de 650 start-up et scale-up, mais aussi avec des investisseurs, des mentors expérimentés, des experts en différents domaines (technologie, ventes, affaires juridiques, marketing, communication…) et d’autres accélérateurs et incubateurs du monde entier. La communauté joue également un rôle d’avant-garde dans le domaine de la diversité et de l’entrepreneuriat féminin.

Start it @KBC mise aussi sur son internationalisation. A côté de ses hubs d’Anvers, Bruxelles, Gand, Hasselt, Louvain et Courtrai, la communauté est également implantée à Budapest et présente à New York. Depuis 2017, Start it @KBC fait partie du Global Accelerator Network (GAN), un réseau mondial qui rassemble 120 accélérateurs. Grâce à cette association, les start-up de la communauté bénéficient d’opportunités supplémentaires à l’étranger et d’avantages auprès de partenaires technologiques, pour plus d’un million de dollars.

Depuis 2017 également, les grandes entreprises ont la possibilité d’incuber et de développer les idées innovantes de leurs propres équipes start-up grâce au Corporate Incubation Program de Start it @KBC. Start it @KBC les aide ainsi à transformer ces idées en opportunités commerciales à part entière. 

Start it @KBC a vu le jour en 2014 comme partenariat entre Accenture, Cronos Groep, Flanders DC, Imec, joyn, KBC, Mobile Vikings, Telenet Kickstart et d’autres partenaires académiques locaux. 

Les start-up peuvent se porter candidates à tout moment de l’année via le site internet www.startit.be. Deux fois par an, les fondateurs des start-up sélectionnées ont la possibilité de défendre leur idée devant un jury professionnel. Les plus convaincants feront partie d’une nouvelle promotion et entameront un nouveau parcours entrepreneurial au sein de la communauté. 

Plus d'infos sur www.startit.be
Pour les logos et les visuels de Start it @KBC : startitkbc.prezly.com/medi
Dossier de presse Start it @KBC

Start it @KBC
Sint-Pietersvliet 7
2000 Antwerpen