Recovr lève 300.000 euros pour le lancement de sa plateforme d’automatisation du recouvrement

Recovr, start-up Fintech spécialisée dans la gestion et le recouvrement de créances, réalise une levée de fonds en Seed de 300.000 euros. La société lance une plateforme d’automatisation qui prend en charge toutes les étapes de suivi et de recouvrement des créances (depuis l’émission d’une facture jusqu’à l’intervention d’un huissier), ainsi que les échanges entre les parties prenantes (débiteur, call center, avocat et huissier). Après un test proof of concept, Recovr s’attèle au lancement commercial de la plateforme. Recovr va utiliser la levée de fonds pour trouver des distributeurs, renforcer ses équipes et poursuivre le développement de la plateforme.

La start-up Fintech Recovr a décidé de prendre le problème des impayés à la racine et de développer une solution digitale innovante qui apporte des solutions aux freins du recouvrement par les entreprises. 

Alessandro Drappa, co-fondateur de Recovr déclare: «Sur le terrain, nous constatons que de nombreuses entreprises sont confrontées aux mauvais payeurs qui compromettent leur santé financière. Les impayés sont responsables d’un tiers des faillites d’entreprises en Belgique. De plus, de nombreux facteurs freinent le recouvrement par les entreprises, dont principalement, le manque d’information, le temps et le coût qu’il faut consacrer au suivi des impayés, et dans certains cas, la peur de perdre des clients. On observe que 90% des PME effectuent des réconciliations manuelles qui prennent beaucoup plus de temps. Pourtant, l’Awarness delay, le délai de réaction pour la prise en charge d’un impayé, s’il est trop long, peut coûter jusqu’à 10% du chiffre d’affaires d’une entreprise. C’est de ces constats qu’est né le concept Recovr.» 

La start-up Recovr s’est attelée, durant sa première année de création, à développer sur fonds propres une plateforme fonctionnelle et efficace d’automatisation qui prend en charge toutes les étapes de suivi et de recouvrement des créances. Recovr y centralise les informations de l’intégralité du processus de suivi et de recouvrement (depuis l’émission d’une facture jusqu’à l’intervention d’un huissier), ainsi que les échanges entre les parties prenantes (débiteur, call center, avocat et huissier). Le coût du délai de réaction y est réduit à zéro, une action étant lancée automatiquement dès qu’une facture est en retard.

L’étape naturelle suivante visée par la start-up est son lancement commercial sur le marché. Pour y parvenir, après avoir fonctionné pendant 18 mois sur fonds propres, Recovr vient de finaliser une levée de fonds en Seed de 300.000 euros auprès de deux Business Angels.

Alessandro Drappa explique: «La levée de fonds va permettre à Recovr de gagner une belle part de marché et de parfaire le développement de la plateforme. Recovr prévoit notamment d’investir dans l’expansion du réseau commercial et d’engager de nouveaux collaborateurs. Une équipe de Sales & Marketing sera créée et l’équipe technique sera encore renforcée. De gros partenariats avec des distributeurs sont en cours de négociation. Le but est de distribuer Recovr le plus largement possible pour assurer le succès de son lancement.» 

Recovr est membre de Start it @KBC, un des meilleurs incubateurs et accélérateurs d’entreprises, une référence en Belgique, qui soutient les projets innovants et les modèles commerciaux évolutifs. KBC Start it fait aussi partie du réseau mondial GAN (Global Accelerator Network) d’accélérateurs, de partenaires et d’investisseurs.

Après l’année de développement de la plateforme, Recovr a réalisé un testing fructueux auprès de clients réels. Cette preuve de l’efficacité et de la fonctionnalité de Recovr a contribué à convaincre des acteurs à investir dans l’entreprise familiale. 

Gerardo Drappa, le père, qui a une large expérience dans le secteur de l’expertise comptable et un background professionnel chez KPMG en tant que Directeur Accountancy de la région francophone, a co-fondé la société avec son fils Alessandro Drappa, diplômé de la Solvay Brussels School of Economics & Management ainsi que de la National University of Singapore avec une mineure en Technologie et Business. 
 

Des investisseurs qui se comportent comme des actionnaires

L’ensemble des fonds collectés provient de Business Angels actifs dans la Fintech. Des fonds d’investissement avaient fait part de leur intérêt d’investir, mais Recovr a préféré collaborer avec des investisseurs déjà actifs dans le milieu et qui possédaient un réseau bien établi de contacts utiles. 

Alessandro Drappa ajoute: «On a opté pour le «Smart Money». Les investisseurs Fintech, qui soutiennent Recovr, connaissent bien le domaine où Recovr se développe. Ils se comportent comme des actionnaires. Ce sont des partenaires de poids. De plus, un des investisseurs est flamand et dispose d’un réseau intéressant dans la région flamande. C’est un atout indéniable pour notre futur lancement en Flandre.»

«Cette levée de fonds est le résultat d’un travail constructif et de réunions régulières qui ont permis de créer une solide relation de confiance avec nos investisseurs», conclut Alessandro Drappa.

////

 

Pour plus d’informations ou une interview,

n’hésitez pas à contacter Isabelle Schmit chez Luna:

isabelle@luna.be, ou +32 2 658 02 93 ou +32 495 59 38 06 

 

 

////

 

À propos de Recovr

Gerardo Drappa et son fil Alessandro ont commencé le développement de Recovr en janvier 2018. Recovr est une plateforme d’automatisation qui prend en charge toutes les étapes de suivi et de recouvrement des créances. Recovr y centralise les informations sur l’intégralité du processus de suivi et de recouvrement (le suivi des paiements, la réconciliation, les rappels, la gestion d’un impayé par un avocat, l’intervention d’un huissier, le call-center, etc.), ainsi que les échanges entre les parties prenantes (débiteur, call center, avocat et huissier). 

Leur mission est de permettre aux PME et à ceux et celles qui les dirigent de ne plus se soucier des impayés, d’améliorer leur cash-flow et de se concentrer sur leur cœur de business.

Recovr est située à Bruxelles et en Wallonie, et se compose actuellement d’une équipe de 2 employés en plus des deux co-fondateurs.

Pour de plus amples informations, voir : recovr.be.

Contactez-nous
Isabelle Schmit
Isabelle Schmit
A propos de Start it @KBC

Start it @KBC, la première communauté de start-up de Belgique, soutient et promeut l’entrepreneuriat innovant et évolutif. Pionnier de la scène start-up en Belgique, Start it @KBC veut aussi avoir un impact positif sur l’économie et la société belges.

Chez Start it @KBC, les start-up bénéficient durant trois mois d’un solide programme d’accélération sur mesure. Pendant un an, elles peuvent également compter sur les conseils et l’expertise de mentors, sur un large réseau et sur un espace de coworking. Start it @KBC optimalise continuellement son offre en cocréation avec les start-up.

Start it @KBC stimule en outre la fertilisation croisée (internationale) entre plus de 700 start-up et scale-up, mais aussi avec des investisseurs, des mentors expérimentés, des experts en différents domaines (technologie, ventes, affaires juridiques, marketing, communication…) et d’autres accélérateurs et incubateurs du monde entier. La communauté joue également un rôle d’avant-garde dans le domaine de la diversité et de l’entrepreneuriat féminin.

Start it @KBC mise aussi sur son internationalisation. A côté de ses hubs d’Anvers, Bruxelles, Gand, Hasselt, Louvain et Courtrai, la communauté est également implantée à Budapest et présente à New York. Depuis 2017, Start it @KBC fait partie du Global Accelerator Network (GAN), un réseau mondial qui rassemble 120 accélérateurs. Grâce à cette association, les start-up de la communauté bénéficient d’opportunités supplémentaires à l’étranger et d’avantages auprès de partenaires technologiques, pour plus d’un million de dollars.

Depuis 2017 également, les grandes entreprises ont la possibilité d’incuber et de développer les idées innovantes de leurs propres équipes start-up grâce au Corporate Incubation Program de Start it @KBC. Start it @KBC les aide ainsi à transformer ces idées en opportunités commerciales à part entière. 

Fondé en 2014, Start it @KBC rassemble désormais AccentureCronos GroepFlanders DCImecjoynKBCMobile VikingsPfizerTelenet Kickstartl’Université d’Anvers et d’autres partenaires académiques locaux au sein d’un partenariat unique.

Les start-up peuvent se porter candidates à tout moment de l’année via le site internet www.startit.be. Deux fois par an, les fondateurs des start-up sélectionnées ont la possibilité de défendre leur idée devant un jury professionnel. Les plus convaincants feront partie d’une nouvelle promotion et entameront un nouveau parcours entrepreneurial au sein de la communauté. 

Plus d'infos sur www.startit.be
Pour les logos et les visuels de Start it @KBC : startitkbc.prezly.com/medi
Dossier de presse Start it @KBC

Start it @KBC
Sint-Pietersvliet 7
2000 Antwerpen