Smart City : Urban Harvest lance sa ferme verticale durable au cœur de Bruxelles

Smart City : Urban Harvest lance sa ferme verticale durable au cœur de Bruxelles

  • Urban Harvest cultive tout au long de l’année des herbes aromatiques en ville ,
  • augmente considérablement la production par m² de surface au sol ,
  • et utilise 90% d’eau en moins comparé à l’agriculture traditionnelle.

BRUXELLES | La startup Urban Harvest lance la première ferme verticale commerciale produisant des herbes aromatiques à Bruxelles. Le duo d’entrepreneurs, Olivier Paulus et Alexandre Van Deun, cultive des herbes telles que le basilic, l’origan, l’aneth et la ciboulette. Ces plantes sont ensuite distribuées à des supermarchés, restaurants et traiteurs.

Urban Harvest produit ses herbes localement, près des consommateurs et de préférence dans des bâtiments abandonnés comme des immeubles industriels ou des anciens parkings. Grâce à la modularité du système, de nouvelles fermes peuvent voir le jour très facilement.  

Construction modulaire
La ferme verticale d’Urban Harvest consiste en plusieurs étages superposés, comme pour la culture de chicons ou de champignons. Les herbes aromatiques sont cultivées en combinant l’hydroculture, un procédé consistant à cultiver les plantes dans l’eau, avec des lumières LED. L’équipe contrôle les conditions de croissance et les ajuste au besoin afin d’obtenir les plantes les plus durables et savoureuses possible. Et comme tout cultivateur, Urban Harvest gère sa production de A à Z : de la semence jusqu’à la livraison en magasin.

90% d’eau en moins
Urban Harvest utilise pour sa production jusqu’à 90% d’eau en moins par rapport à l’agriculture traditionnelle. Le système de production innovant de la startup exploite chaque m² de manière optimale. Une surface au sol d’1 m² rapporte aisément jusqu’à 200 plantes par récolte, avec un minimum d’eau consommée. De plus, Urban Harvest récolte tout au long de l’année. De ce fait, les restaurants, traiteurs et supermarchés sont certains de recevoir des plantes durables et de qualité toute l’année.

Nécessité d’innovation dans l’agriculture
Alexandre Van Deun, co-fondateur d’Urban Harvest : « Nous nous focalisons tout d’abord sur les herbes aromatiques étant donné que celles-ci sont actuellement importées massivement d’Israël, d’Espagne ou encore du Kenya. Ceci n’est évidemment pas durable puisque nous pouvons les cultiver localement. Nous souhaitons fournir à nos clients des herbes aromatiques qui sont aussi bien savoureuses que durables et produites sur place. »

Olivier Paulus, co-fondateur d’Urban Harvest : « Urban Harvest fait partie de la solution pour garantir une nourriture saine à notre génération ainsi qu’à celles du futur. Il existe un besoin urgent de méthodes de culture innovantes si nous souhaitons maintenir le pas avec la croissance de la population, le changement climatique ainsi qu’avec la disponibilité de plus en plus limitée de terres agricoles et d’eau d’irrigation. »

Smart City Bruxelles
Urban Harvest a installé sa première ferme verticale à Etterbeek dans un dépôt inoccupé du supermarché FreshMed. Les premiers produits d’Urban Harvest sont d’ores et déjà disponibles à la vente dans les supermarchés FreshMed et Färm.

Urban Harvest fait partie de l’accélérateur Start it @KBC qui soutient les projets innovants et les modèles commerciaux évolutifs. La Région de Bruxelles-Capitale apporte son soutien au projet novateur via des conseils ainsi qu’avec un subside dans le cadre de la stratégie Smart City.

Financement participatif pour doubler la capacité de production
En septembre 2018, Urban Harvest lancera une campagne de financement participatif via Spreds.com. La startup souhaite lever au minimum 50.000 euros afin d’augmenter sa capacité de production jusqu’à 3 tonnes d’herbes aromatiques par an à compter de 2019.

« Les investisseurs pourront investir dans une entreprise ayant un impact positif sur l’homme ainsi que sur la planète. » Alexandre Van Deun, co-fondateur d’Urban Harvest.

Contactez-nous
A propos de Start it @KBC

Start it @KBC, la première communauté de start-up de Belgique, soutient et promeut l’entrepreneuriat innovant et évolutif. Pionnier de la scène start-up en Belgique, Start it @KBC veut aussi avoir un impact positif sur l’économie et la société belges.

Chez Start it @KBC, les start-up bénéficient durant trois mois d’un solide programme d’accélération sur mesure. Pendant un an et demi, elles peuvent également compter sur les conseils et l’expertise de mentors, sur un large réseau et sur un espace de coworking. Start it @KBC optimalise continuellement son offre en cocréation avec les start-up.

Start it @KBC stimule en outre la fertilisation croisée (internationale) entre plus de 650 start-up et scale-up, mais aussi avec des investisseurs, des mentors expérimentés, des experts en différents domaines (technologie, ventes, affaires juridiques, marketing, communication…) et d’autres accélérateurs et incubateurs du monde entier. La communauté joue également un rôle d’avant-garde dans le domaine de la diversité et de l’entrepreneuriat féminin.

Start it @KBC mise aussi sur son internationalisation. A côté de ses hubs d’Anvers, Bruxelles, Gand, Hasselt, Louvain et Courtrai, la communauté est également implantée à Budapest et présente à New York. Depuis 2017, Start it @KBC fait partie du Global Accelerator Network (GAN), un réseau mondial qui rassemble 120 accélérateurs. Grâce à cette association, les start-up de la communauté bénéficient d’opportunités supplémentaires à l’étranger et d’avantages auprès de partenaires technologiques, pour plus d’un million de dollars.

Depuis 2017 également, les grandes entreprises ont la possibilité d’incuber et de développer les idées innovantes de leurs propres équipes start-up grâce au Corporate Incubation Program de Start it @KBC. Start it @KBC les aide ainsi à transformer ces idées en opportunités commerciales à part entière. 

Start it @KBC a vu le jour en 2014 comme partenariat entre Accenture, Cronos Groep, Flanders DC, Imec, joyn, KBC, Mobile Vikings, Telenet Kickstart et d’autres partenaires académiques locaux. 

Les start-up peuvent se porter candidates à tout moment de l’année via le site internet www.startit.be. Deux fois par an, les fondateurs des start-up sélectionnées ont la possibilité de défendre leur idée devant un jury professionnel. Les plus convaincants feront partie d’une nouvelle promotion et entameront un nouveau parcours entrepreneurial au sein de la communauté. 

Plus d'infos sur www.startit.be
Pour les logos et les visuels de Start it @KBC : startitkbc.prezly.com/medi
Dossier de presse Start it @KBC

Start it @KBC
Sint-Pietersvliet 7
2000 Antwerpen